#ADDE ADDE JERUSALEM LEADERS SUMMIT KEYNOTE

ADDE's Twitter avatar
ADDE
@ADDEurope

Top City Lobby Group U-Turns and Embraces #Brexit t.co/DBdmKWWDI2 via @GuidoFawkes

ADDE's Twitter avatar
ADDE
@ADDEurope

Rolandas Paksas : "L'Union Européenne risque de disparaître ou de se sci... t.co/LhsQ1MWhe0 via @YouTube

Show Media
LEAVE.EU 🇬🇧's Twitter avatar
LEAVE.EU 🇬🇧
@LeaveEUOfficial

WATCH: @paulnuttallukip was on @daily_politics earlier to tell us how he plans to hold the government to account ov… t.co/RIxZATugiz

Retweeted by ADDE
ADDE's Twitter avatar
ADDE
@ADDEurope

Roger Helmer, President of the ADDE, gives his point of view. #jerusalem #judeasamaira - t.co/OJoRuoN3Wc @iLeadersSummit

ADDE's Twitter avatar
ADDE
@ADDEurope

Kerry’s Wife Funds Anti-Israel Incitement to Violence t.co/020ENFkwSS

Dehaene Yasmine's Twitter avatar
Dehaene Yasmine
@ydehaene

Manu Nichani, Krishna Kumar and David Faria, Indian leaders at the Jerusalem Leaders Summit. @ADDEurope t.co/Qtc4Me2c4G

Retweeted by ADDE
Show Media
Tweet Media
ADDE's Twitter avatar
ADDE
@ADDEurope

"Nothing the establishment said that would happen post Brexit has happened" @RogerHelmerMEP #JLS2016 #JerusalemLeadersSummit

ADDE's Twitter avatar
ADDE
@ADDEurope

We would list every disaster that @RogerHelmerMEP outlined the establishment said would happen post #Brexit but we only have 140 characters

ADDE's Twitter avatar
ADDE
@ADDEurope

"The Euro has been a disaster, only Eurosceptics voiced their concern" @RogerHelmerMEP #JLS2016 #JerusalemLeadersSummit

ADDE's Twitter avatar
ADDE
@ADDEurope

"The EU does not have economic freedom and is grossly over regulated" @RogerHelmerMEP #JLS2015 #JerusalemLeadersSummit

Communiqué de presse

Communiqué de presse :

Un porte-parole de l’ADDE a déclaré, en réponse aux allégations de dépenses excessives:

« L’administration du Parlement a pris depuis des mois une attitude agressive et hostile dans le cadre de l’audit, qui n’est rien de moins que du harcèlement volontaire. Il s’agit d’une violation évidente de la neutralité dont elle devrait faire preuve.
Nous avons répondu à leurs demandes avec des masses d’informations et d’explications, justifiant nos activités et les dépenses y afférentes. Ils ont tout simplement ignoré nos réponses. Dans certains cas, nos réponses ont même dû être faites plusieurs fois, à leur demande.

Ils ont élargi la définition de « dépense en soutien d’un parti politique » de manière tellement vaste qu’elle nous empêche d’exercer la moindre activité qui ait le moindre intérêt pour les membres de l’ADDE.
Il est devenu de plus en plus apparent depuis le Brexit que tout ce qui dépasse le niveau de « réflexion de groupe » n’est plus toléré dans l’Union européenne. Toute déviation sera immédiatement suivie d’un changement des règles et d’un déplacement des repères.

Tout ce qu’a fait l’ADDE, c’est de fournir une synthèse plus cohérente des opinions exprimées par la population qui est représentée par les membres de l’ADDE.
Nous sommes dès lors confiants que nos dépenses (à l’exception de quelques points mineurs) sont entièrement éligibles et respectent parfaitement les règles européennes. Elles sont également en ligne avec les activités acceptées entièrement pour d’autres groupes politiques.

Nous portons cette affaire devant la Cour de Justice européenne.

Le point 8 de l’Audit des comptes de 2015, souligne explicitement l’intention réelle du Parlement, dès les premières lignes. Pour nous, ils tentent de « créer délibérément et irrégulièrement un problème financier, en questionnant ensuite l’existence même de notre groupe. C’est une tentative délibérée et non démocratique, destinée à réduire au silence les voix critiques. Ces tentatives ne réussiront pas.  »

L’Alliance pour la Démocratie Directe en Europe (ADDE) a organisé ce vendredi 4 novembre, après-midi, son événement pour lancer la Déclaration de Stockholm, consignée par ses membres. Voici l’ensemble des orateurs, en terminant par Nigel Farage, pour la Grande-Bretagne.

ADDE Stockholm declarationThe Alliance for Direct Democracy in Europe (ADDE) held its event in Stockholm this afternoon, to launch officially its joint Declaration. We are sorry not to have been able to air the event live on Facebook, due to technical difficulties. Here is the event and all its speakers, ending with Nigel Farage, from the United Kingdom.

L’Alliance pour la Démocratie Directe en Europe (ADDE) a organisé ce vendredi après-midi, son événement pour lancer la Déclaration de Stockholm, consignée par ses membres. Nous nous excusons de ne pas avoir pu diffuser l’événement en ‘live’ sur Facebook. Voici l’ensemble des orateurs, en terminant par Nigel Farage, pour la Grande-Bretagne.

Publié par Alliance for Direct Democracy in Europe – ADDE sur samedi 5 novembre 2016

Le deuxième « Leaders Summit » à Jérusalem : un succès pour l’ADDE

Il est frappant de considérer les changements profonds qui affectent la perception d’Israël en Europe....

AREVA se plante dans l’éolien off-shore!

Il aura fallu 10 ans pour qu'Areva, le géant français du nucléaire, jette l'éponge et...

Italia irredenta! L’Italie met les voiles!

Après le Brexit et le score énorme du FPÖ au référendum autrichien (plus de 47%),...

Rejoignez-nousLa démocratie directe est un outil indispensable à la bonne gouvernance. Rejoignez-nous.

Publié par Alliance for Direct Democracy in Europe – ADDE sur vendredi 3 juin 2016

Qui sommes-nous

Nous sommes un parti européen qui se bat pour nos , plus de , le maintien de nos frontières et pour une croissance créatrice d’emplois.

ban_don
polling_lessons